A propos de Maria Elisabetta

trullo maria elisabettaMaria Elisabetta, c’est moi.

Comment suis-je arrivée dans les Pouilles ? Moi l’amoureuse de la Grèce mais tout de même la fille de la Méditerranée… Cette découverte est une histoire d’amitié. Aurélie et Thomas qui vivent tous les deux dans les Pouilles depuis plusieurs années m’ont fait découvrir ce lieu et j’ai eu grand plaisir à y venir…

Sans eux, je n’aurais pas pu faire ce projet, ils m’aident dans toutes les étapes : trouver le terrain, me recommander l’architecte Angelo Prete, me balader dans toute la région et me faire connaître leurs fournisseurs, traduire pour moi avec une patience infinie… en attendant que j’apprenne l’Italien… un coaching permanent… et je les en remercie.

Depuis deux ans, j’y vais régulièrement et leur accueil, ainsi que celui de toutes les personnes rencontrées là-bas (Angelo, Cossimo, Domenico, Marie-France, Rosanna, Solange…) ont conforté mon souhait d’y passer le plus de temps possible, et d’en faire profiter les amoureux des Pouilles.

Je me suis lancée, ai acheté le terrain avec une ruine dessus, attention un ancien trullo de vieilles pierres tout de même, j’ai fait confiance à Angelo Prete pour la réalisation et n’ai pas été déçue, la propriété allie modernité et authenticité.

Il a rénové le Trullo dans les règles de l’art en respectant l’authenticité des constructions traditionnelles, avec des ouvriers habilités à la restauration. Car le cahier des charges est pointu, on ne peut faire n’importe quoi avec les monuments historiques.

J’ai mis tout mon coeur à faire ce cette propriété un havre de paix pour mes hôtes. J’ai soigné tous les détails pour que vous vous y sentiez bien.

J’ai choisi des matériaux authentiques : la pierre, la terre… Les couleurs se fondent dans la nature et respectent la beauté naturelle du terrain.

Pour l’installation tout a été choisi avec soin :

  • une literie confortable.
  • de l’électroménager neuf et de marque.
  • une vaisselle traditionnelle achetée à Grotalier le village de céramistes.
  • des vasques de salles de bains faites par un artisan local : ce sont des pièces uniques, il en est de même pour l’évier en pierre de la cuisine fait par Antonio.

Pour l’ameublement, mes meubles de famille ont été repatinés en couleur, les rideaux faits avec les draps du trousseau de ma grand-mère.

Trois mots pour définir la propriété : authenticitémodernitéconfort

Vous allez aimer aussi, j’en suis sûre, car j’ai soigné tous les détails pour vous comme pour moi.